Waeffler

vis panneau sandwich

Boyaux naturel

Saveur et esthétique au rendez-vous avec les boyaux naturel

Les boyaux comme on le sait servent à envelopper les saucisses et les saucissons en charcuterie. Cette matière de conditionnement alimentaire est un allié fidèle des charcutiers professionnels pour une présentation attrayante des produits ainsi que pour sa protection et contribue également dans l’amélioration du goût. Il existe de différents types de boyaux : les boyaux naturel provenant directement d’un animal, les boyaux semi-naturel, de même provenance, mais additionnés de plusieurs éléments pour une composition en matières différentes, ainsi que les boyaux artificiels qui ne contiennent pas de produit animal. Certes, les boyaux non naturels sont plus abordables et plus pratiques, mais ceux composés entièrement de produit naturel restent l’idéal.

Les caractéristiques faisant leur particularité

Actuellement, les produits bios sont de plus en plus sollicités sur le marché pour des raisons sanitaires. En effet, les boyaux extraits de façon naturelle s’attribuent ces caractéristiques biologiques étant donné qu’ils proviennent des organismes d’un animal, notamment de l’intestin. Non seulement ce sont des ingrédients utilisés dans la préparation traditionnelle des saucisses, mais elles apportent également une saveur particulière et plus succulente pour assouvir les plaisirs gourmands à table. Cette matière est surtout prisée pour sa perméabilité pour dégager le gaz ainsi qu’à la vapeur d’eau pour une meilleure conservation de la fraîcheur ainsi que du goût de son contenu. C’est une matière très élastique qui permet de dessiner de belles courbes pour les caractéristiques de vraies saucisses. Elle est également connue pour sa résistance pour une bonne concentration en viande et sans oublier le fait que c’est un élément comestible.

Comment se structurent-ils ?

Puisque sa structure fait également partie des caractéristiques particulières de cette matière, il faut savoir qu’elle contient trois couches différentes pour marier résistance et qualité. Elle est conçue avec la partie de l’intestin où il y a plus de collagène après un traitement rigoureux pour suivre des normes de santé et de qualité. En effet, on aperçoit une couche à l’extérieur dont la graisse et la séreuse forment sa composition, et une seconde couche au centre qui assure l’aspect résistant avec une teneur en fibre musculaire. Finalement, il y a la troisième couche à l’intérieur constituée d’une muqueuse, un élément très fin, mais qui occupe une fonction cruciale dans la composition.

Les différents types de boyaux

Puisqu’il existe de nombreuses espèces animales à qui on peut prendre des boyaux, les boyaux naturel sont variés. On distingue le boyau des moutons qui est extrait de l’intestin grêle des ovins pour fabriquer une variété de saucisse : fraîche, cuites ou sèche. Il y a aussi le boyau de porc, qui est originaire des parties intestinales des porcins pour concevoir des boudins, des cervelas et également des saucisses diversifiées. Et pour la troisième des boyaux d’utilisations courantes, on parle de boyaux de bœufs. Pour ce dernier, de différents organes peuvent être utilisé : le gros intestin de bovins pour les saucisses de toutes sortes, et on peut également extraire la baudruche de bœuf avec l’appendice pour la fabrication des mortadelles, des salamis ou d’andouilles.



Information

Waeffler